Essaye Moi Sitebuilder

Synopsis et détails

Quand Yves-Marie, 9 ans, demande à Jacqueline, qui a son âge : "Epouse-moi", elle répond par une pirouette : "Le jour où tu vas dans les étoiles, je te donne ma main."
24 ans plus tard, quand Yves-Marie, devenu cosmonaute, vient sonner à la porte de Jacqueline, celle-ci s'apprête à épouser Vincent et a tout oublié de sa promesse. Alors Yves-Marie a une idée : "Essaye-moi une journée avant de dire non !"

Distributeur ARP Sélection

Récompenses 3 prix et 6 nominations

Voir les infos techniques

Année de production2005

Date de sortie DVD 12/10/2006

Date de sortie Blu-ray-

Date de sortie VOD 16/02/2016

Type de filmLong-métrage

Secrets de tournage 9 anecdotes

Box Office France 286 519 entrées

Budget-

LanguesFrançais

Format production 35 mm

CouleurCouleur

Format audio-

Format de projection-

N° de Visa113 136

Secrets de tournage

Un nouveau Robin cinéaste

Avec Essaye-moi, Pierre François Martin-Laval est le second membre de la troupe comique des Robin des Bois à passer derrière la caméra après Maurice Barthélémy, déjà réalisateur de deux longs métrages, Casablanca Driver et Papa.

Une vocation tardive

L'envie de passer derrière la caméra est venue très tard chez Pierre François Martin-Laval. Son désir initial était de devenir comédien, activité qu'il exerca d'abord en suivant les cours de théâtre d'Isabelle Nanty, puis en jouant avec la troupe comique des Robin des Bois. L'envie de diriger germa lorsqu'il mis en scène plusieurs spectacles, celui des Robins des Bois, mais aussi ceux d'Eric et Ramzy, de Kad et Olivier ou encore de Patrick Bosso... Lire plus

La naissance d'"Essaye-moi"

Après avoir rédigé la fameuse page qui enthousiasma Isabelle Nanty (Papa gagman, l'histoire d'un père qui fait rire son fils suite à un drame), Pierre François Martin-Laval et Nanty ont écrit douze pages d'Essaye-moi. Pef raconte : Christian Fechner a lu ces douze pages, l'essayage lui plaisait, mais pas l'idée de ce héros qui est encore un gamin, qui n'a pas assez grandi, ni l'innocence de mon récit. Et Isabelle, toujours là, m'a dit : "Tu... Lire plus

9 Secrets de tournage

Autres tutoriels sur le sujet

Dans ce tutoriel, nous verrons comment utiliser le Page Builder par SiteOrigin d’abord dans un thème de base et ensuite avec les thèmes enfants de Genesis.

Présentation du Page Builder

Le constructeur de page Page Builder est un plugin gratuit. Il est supporté par la société SiteOrigin qui réalise aussi des thèmes WordPress où souvent ce même builder est intégré.

Par rapport aux autres builder que j’ai pu utiliser, il présente plusieurs avantages. Il est gratuit et il est simple à mettre en place. Et si vous le désactivez, ce ne sont pas des shortcodes qui seront générés, mais du HTML. Les standards de WordPress sont aussi vraiment respectés aussi bien dans l’interface globale que dans la mise en place. Tous les éléments ajoutés dans votre constructeur sont issus des widgets disponibles dans votre site WordPress. Du coup, vous avez accès à toute la variété d’outils que propose les thèmes ou les plugins WordPress.

Ainsi, vous pourriez ajouter par exemple:

  • Slider
  • Galerie
  • Widget Météo
  • Widget de réseau social
  • Suite d’article
  • Formulaire
  • Éditeur basique
  • ….

Plugins recommandés

Avant d’aller plus loin, nous allons installer trois extensions recommandées par le plugin. Dans cet article, je ne détaillerai pas l’utilisation de celles-ci.

Black-Studio Tiny MCE Widget

Black Studio TinyMCE Widget est le plugin essentiel. Il permet d’ajouter un éditeur visuel à n’importe quelle zone de Widget. Entendez par là le même éditeur natif que l’on retrouve dans les pages ou les articles. Vous aurez accès aux styles, aux boutons Ajouter un média. Attention, dans le back-office, ce Widget se nomme Éditeur visuel.

Meta Slider

Meta Slider permet de réaliser des diaporamas. De nombreuses options sont disponibles. Bien sûr, pour les diaporamas toute autre extension qui propose ce type de fonctionnalité peut être utilisée à la place.

Bundle Site Origin

Site origine propose Widgets Bundle qui ajoute de nouvelles fonctionnalités au plugin d’origine pour intégrer:

  • Google Maps
  • Vidéo
  • Boutons
  • Widget Image
  • Widget Slider
  • Tableau de prix
  • Carousel d’articles
  • Liens sociaux
  • ….

Utiliser le Page Builder

Dans cette partie nous nous concentrerons sur les étapes principales pour la mise en place. Veuillez à au moins activer l’extension Black-Studio Tiny MCE Widget.

Activer le Page Builder

Sur les pages ou les articles, un nouvel onglet Page Builder se place en haut de votre boîte d’outil. Si vous cliquez dessus, on bascule dans le mode Page Builder.

Si vous avec activer Black-Studio Tiny MCE Widget, le contenu de la page ou de l’article sera automatiquement ajouté à votre constructeur de page sous la forme d’une rangée.

Vous devrez suivre dans l’ordre, Ajouter une rangée ou un Prédéfini et ensuite ajouter les widgets.

Créer une rangée

Si vous n’aviez pas de contenu dans la page, il faut dans un premier temps ajouter une rangée. Celle-ci permettra de créer une nouvelle zone de Widget à la volée avec un nombre de colonnes que vous déterminez. Dans chaque colonne, il est possible d’ajouter autant de widgets que vous voulez.

Au moment de la création d’une rangée, des réglages de proportion, comme le nombre d’or, vous sont proposés. Une fois la rangée créée, vous pouvez ajouter une nouvelle zone. Elles peuvent à tout moment être déplacées en glissez-déposé.

Après la création, la rangée est éditable avec le bouton en forme de clé, sur la droite.

Le lien avec les Widgets

Comme nous l’évoquions précédemment, Page builder ajoute des zones de widgets localisées dans les pages ou les articles. Dans vous cliquez sur une des colonnes créées, il est possible de choisir parmi les widgets disponibles dans votre installation WordPress. Pour rappel, ceux-ci sont ajoutés par WordPress, les thèmes et les extensions.

Une fois le widget en place, il est possible de le dupliquer en un clic en embarquant tous ses réglages. Pour certains widgets qui ont beaucoup d’options, cela s’avère rapidement très utile. On peut également en glissé/déposé déplacer le widget d’une zone à une autre.

Options avancées

Dans cette partie, nous verrons les options que propose Page Builder pour chaque rangée, à droite de la fenêtre d’édition.

Classe et styles personnalisés

Ce champ permet de créer une classe CSS sur mesure pour personnaliser les CSS de votre zone.

Marge interne

Ce réglage, traduit bizarrement par Rembourage concerne la marge interne de la boîte. Il faut juste ajouter une valeur qui sera interprétée en pixels.

Couleur et fond

Plusieurs réglages permettent dans cette partie de changer la couleur du fond, d’ajouter une image en arrière-plan ou de placer une bordure colorée.

Créer un modèle

Il est possible de créer un module sur mesure ou plus simple de reprendre le modèle d’une page ou d’un article existant.Le bouton Prédéfini se trouve en haut de la barre d’outils (voir la capture plus haut).

Une fois cliqués sur le lien, nous pouvons choisir Article ou Page. Une fois sélectionnés, les contenus qui utilisent Page Builder s’affichent automatiquement. Une fois choisi, tout le contenu de cette page sera exporté.

Pour optimiser ce type de processus, vous pourriez imaginer des pages privées, non visibles par les internautes qui ne serviraient que de modèle pour amorcer des nouveaux contenus.

Utilisation avec Genesis

En natif, le Framework de thème Genesis propose des widgets très intéressants avec le Page Builder

Widget de Genesis

Dans n’importe quel thème enfant Genesis, vous avez accès à deux widgets essentiels: Genesis Page à la une et Genesis Article à la une. Pour mieux comprendre leur fonctionnement, je vous recommande la lecture de l’article: Comment utiliser les Widgets Genesis pour les Pages et les Articles à la Une. En quelques clics, ils permettent d’afficher une page et son contenu ou une série d’articles. Dans tous les cas, plusieurs options d’affichage sont disponibles.

Dans la capture d’écran, les deux premières zones textuelles utilisent Black Studio TinyMCE Widget, appelé Éditeur Visuel dans le back-office. Pour le reste, tout repose sur le widget Genesis Article à la une.

Ajustement des styles

Vous allez rapidement constater que les titres utilisés dans les widgets Genesis sont trop gros quand ils sont utilisés dans le Page Builder. La raison est simple, c’est le style du titre de la page qui est utilisé. Dans les zones de widgets natives des thèmes enfants Genesis, ce style est ajusté pour ces zones. En trouvant ce réglage avec l’inspecteur web de Chrome, vous pourrez ajouter les styles pour les nouvelles zones créées par le Page Builder. Cela ressemblera à ça:

Autres Builder disponibles

En conclusion, voici quelques autres extensions de Page Builder:

Je vous recommande également, la présentation Fabrice Ducarme sur les Constructeurs de Page pour WordPress et l’article qui reprend toutes les données de la présentation.

Partager :: les compteurs ont été enlevé 😉

Catégorie(s) : Tutoriels, WordPress tutosÉtiqueté : Back-office WordPress, Genesis Framework, Plugin WordPress

0 thoughts on “Essaye Moi Sitebuilder”

    -->

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *